...tu parles d’angoisse, et moi, j’ai en tête les araignées de Bourgeois.